Cérémonie des voeux et cent ans d’Alphonsine Gibelin

Dimanche 18 janvier s’est déroulée la traditionnelle cérémonie des voeux du Conseil Municipal de Javols aux habitants.

Beaucoup avaient fait le déplacement, venus se souhaiter la bonne année, échanger et partager, trouvant là un moment convivial bienvenu alors que des évènements tragiques bousculent notre idée du vivre ensemble.

Mais si nombre de javolais avaient répondu présents, c’était aussi en raison d’un autre évènement : la célébration des cent ans de Mme Alphonsine Gibelin de Volpillac, la doyenne de la commune.

 

Le Maire, Christian Malavieille, a tout d’abord pris la parole pour louer le travail de l’équipe municipale durant l’année écoulée.

Entouré des Conseillers Municipaux et de notre Conseiller Général Alain Astruc, il a ensuite passé en revue les différents travaux réalisés sur la commune en 2014 :

  • Construction des garages communaux avec espace chasseurs,
  • Réparation du clocher de l’église et traitement de la charpente,
  • Remise en état du monument aux morts,
  • Reprofilage et élargissement du chemin de la Bessière à la route de Recoules,
  • Réparation de la voirie rurale,
  • Aménagement de Chabannes,
  • Chantier de mise en valeur du site archéologique,

Puis ont été évoqués les projets pour 2015 :

  • Travaux de la Bessière,
  • Étude de faisabilité pour l’achat du café Bergounhon,
  • Réalisation de l’aménagement du chemin de Bessils,
  • Réalisation du programme d’aménagement du petit patrimoine
  • Réalisation de l’éclairage public décidé en 2014.

Ce fut enfin au tour d’Alain Astruc de rappeler la proximité et la solidarité des élus de la communauté de communes, gages d’un travail de qualité au service de tous.

 

Les différents travaux communaux abordés, le moment fut venu de fêter le centenaire de Mme Gibelin.

Avant que le Maire ne prenne la parole pour faire la biographie de notre doyenne, Jacques Tardieu, Maire de Saint-Amans s’est d’abord joint aux élus sur l’estrade afin de lire son extrait de naissance. Car M. Tardieu est non seulement élu de la commune de naissance d’Alphonsine, mais il habite également la maison ou elle-même est née.

C’est le 4 janvier 1915 à Saint-Amans qu’est née marie Augustine Alphonsine Magne, quatrième d’une famille de cinq enfants. Elle épouse en 1938 Pierre Gibelin et le couple s’installe alors à Volpillac dans la ferme familiale. En septembre 1939, Pierre est mobilisé puis fait prisonnier, laissant Alphonsine seule avec son fils né le 5 octobre 1939.

La famille s’agrandit après la guerre avec la naissance de six filles. Pierre sera facteur sur la commune de Javols de 1947 à 1982, ce qui lui laisse peu de temps pour s’occuper de la ferme; c’est donc Alphonsine qui se dévoue. Heureusement, elle peut se reposer un peu sur son fils pour les gros travaux mais il est à son tour mobilisé lors de la guerre d’Algérie et partira 26 mois. Pierre décède en 2007.

Alphonsine Gibelin aura vécu une longue vie de travail, marquée donc par trois guerres. Elle fut toujours occupée à la maison ou bien à la ferme. Il y a peu de temps encore, elle revenait toujours de ses promenades ou de ses visites aux champs avec un fagot de genêt pour allumer le feu et un peu d’herbe pour les lapins. Elle recommande d’ailleurs souvent à ses enfants de ne pas rester sans rien faire.

Le travail ne tue pas, la preuve.

Après qu’Alphonsine eut soufflé ses bougies, tous les convives ont pu savourer le gâteau d’anniversaire en souhaitant qu’il y en ait bien d’autres ! 

Merci à la famille Gibelin et Françoise Meunier pour les photos.

 

 

Les commentaires sont fermés.